ENGLISH    |    ESPAÑOL    |    Facebook   Instagram   Linkedin   Youtube
Slogan
Slogan
Maison de la solidarité internationale

Grandes orientations

Dans le cadre de sa planification stratégique pour la période 2017-2020, le CRÉDIL a déterminé que ses actions locales et internationales s’inscriront dans l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU suivants :



Pour l’atteinte de l’objectif 13, la stratégie du CRÉDIL et de ses partenaires contribuera également aux objectifs :




Dans cette optique, le CRÉDIL orientera l’action de ses projets internationaux autour des 4 piliers suivants :

1. Une stratégie d’adaptation aux changements climatiques passant par la gestion intégrée des ressources en eau et l’adaptation des pratiques productives des communautés rurales :


Pour plusieurs communautés rurales d’Amérique latine et d’Afrique de l’Ouest, les changements climatiques occasionneront une accélération de la désertification et une réduction de la productivité agraire. Afin de renverser le cycle de la désertification, les projets œuvreront à mettre en place des systèmes de collecte et d’ensemencement de l’eau qui permettront d’assurer un apport en eaux pendant toute l’année, malgré les aléas climatiques plus imprévisibles. Les communautés, particulièrement les femmes, seront accompagnées dans la mise en place de systèmes de gestion intégrée des ressources en eau afin d’assurer la pérennité des infrastructures et la protection des bassins versants. Finalement, les communautés seront accompagnées dans l’adaptation de leurs pratiques productives afin d’utiliser l’eau de façon plus efficiente et de diversifier leurs sources de revenus.



2. Une gestion durable et intégrée des ressources naturelles, notamment l’eau et la forêt, menée par les femmes :


Les femmes font partie des populations les plus vulnérables aux changements climatiques. Elles ont cependant peu ou pas de représentation dans les instances de gouvernance locale où sont discuté des enjeux qui auront un impact direct sur leur bien-être et leurs activités. Les projets du CRÉDIL viseront à s’assurer que les femmes seront des participantes actives et respectées au sein des instances de gouvernances des ressources naturelles afin qu’elles participent démocratiquement à la prise de décision et que leurs intérêts stratégiques et personnels soient pris en compte. Elles contribueront ainsi à la mise en place de système de gestion intégrée des forêts et des ressources en eau qui permettront d’assurer la pérennité des écosystèmes et lutter contre les changements climatiques.



3. Le développement et la distribution de technologies simples fonctionnant avec des énergies renouvelables, principalement le solaire :


L’expérience acquise dans le cadre du projet « Inti, la energia que alimenta la tierra » sera bonifiée et mise à contribution afin d’offrir des systèmes performants et à faibles coûts qui répondent aux besoins des communautés bénéficiaires.


Les pistes envisagées pour ce pilier incluent la création de poulaillers solaires, de serres solaires, de murs chauffants, de séchoirs solaires et de fours solaires. Ces technologies serviront à améliorer la qualité de vie des communautés tout en contribuant à la lutte aux changements climatiques.



4. L’écotourisme solidaire comme moteur de développement durable et de réduction des inégalités :


Par manque d’opportunité ou de ressources, plusieurs communautés rurales d’Amérique latine et d’Afrique de l’Ouest peinent à assurer leur subsistance sans contribuer à la dégradation de leur écosystème. Afin de contribuer à la mise en place de solutions durables à ce problème, le CRÉDIL appuiera les communautés dans la mise en place d’activés écotouristiques et solidaire. Les projets permettront d’offrir des activités génératrices de revenus alternatives aux populations bénéficiaires. Ces activités permettront une réduction des inégalités et une protection accrue des écosystèmes.